Au fil des mots

Au fil des mots

Oksa Pollock tome 1 et 2


                     

 

Anne Plichota & Cendrine Wolf

Editeur: XO jeunesse

Année d’édition : avril 2010 pour la présente édition

ISBN : 9782845634602

 

 

Synopsis

 

Oksa Pollock, 13 ans, pensait être comme tout le monde, mais ce soir tout a changé… Un peu angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa déclenche tout à coup des phénomènes étranges dans sa chambre. Un coin de son bureau prend feu, ses cartons de déménagement pas encore défaits explosent… Elle qui a toujours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se découvre des dons surnaturels ! Perdue et terrifiée, elle se garde bien d’en parler. Mais ce n’est pas fini. Le même soir apparaît sur son ventre une mystérieuse empreinte. Mise dans la confidence, sa grand-mère, l’excentrique Dragomira, lui avoue le secret de ses origines : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre.Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retourner. Oksa ne sera plus jamais la même. Et malgré l’aide de son meilleur ami Gus, il va lui être bien difficile de concilier sa vie de collégienne ordinaire avec l’accomplissement de son stupéfiant destin.

 

 

Mon avis :

 

 

 

En cette nouvelle rentrée scolaire Oksa ne pensait pas, immigrer dans un nouveau pays. Son père a pris la décision de quitter la France pour l'Angleterre de façon subite, ce qui donne à Oska l'impression d'une fuite. Elle n'a pas eu le temps de s'habituer à son nouveau pays, car à peine arrivée, l'école démarre.


Heureusement que pour atténuer ses angoisses, sa grand-mère et complice faisait partie du voyage. Ainsi que la famille de son meilleur ami, le père de ce dernier, s'associant professionnellement au père d'Oska. Pour parfaire le bonheur d'Oska Gus fréquente non seulement le même établissement scolaire, mais également la même classe. Hélas se premier jour va se révéler pire que ce que pensa Oksa.


Elle est à la veille de ses treize ans et les changements chez elle, prennent des allures plutôt surprenantes. Elle n'osera rien dire à sa famille dans un premier temps, mais se rendra vite compte que les apparences ne sont pas toujours celles que l'on croit. Et que son entourage cache bien des secrets.


Le style d'écriture d'Anne Plichota et Cendrine Wolf est toujours aussi fluide, seulement, nous avons à faire ici à leur tout premier roman. Il y a quelques longueurs, car à vouloir trop bien faire, elles nous étouffent par de nombreux détails, qui auraient sans doute mérité de s'étaler tout au long de la saga.
Les personnages sont attachants, pour ma part j'ai beaucoup apprécié la grand-mère Pollock, mais surtout les foldingots, que je vous laisse découvrir.
Un livre plein d'humour, où l'action reste plaisante.

 

 

 

 

 

En conclusion :

 

 

Une lecture très agréable, axée jeunesse fantasy qui a certes ces petites longueurs, mais qui nous enchante cependant.

 

En un mot :

 

 

 


 

http://static.blog4ever.com/2012/12/722410/artfichier_722410_2638127_201308301225585.jpg

tome 2 : La forêt des égarés

 

synopsis :

 

Gus a disparu ! Le meilleur ami d’Oksa s’est volatilisé ce matin, quelque part dans St Proximus, leur magnifique collège londonien. Oksa ne retrouve que son portable, gisant sur le sol d’une salle de classe.
Dans la mémoire de l’appareil, la photo, floue, d’une femme étrangement familière. Qui est-elle ? Qu’est devenu Gus ?
La jeune fille l’ignore encore, mais en cherchant la vérité elle va révéler des secrets de famille jusque-là soigneusement cachés. Et dangereux. Alors pour sauver son ami, elle n’hésite pas à plonger dans un monde parallèle, un monde où la magie côtoie la peur, où les épreuves mortelles n’épargneront pas les Sauve-Qui-Peut.
Aidée par les irrésistibles Foldingots, sans oublier la frileuse Devinaille, la jeune Gracieuse trouvera-t-elle à temps l’unique issue de la forêt des égarés ?

 

 

Mon avis :

 

Gus a été entableauté, Oksa et une partie des Sauves Qui Peut iront à sa rencontre afin de l'aider, lui et une autre personne, (comprenez que je ne puisse en révéler plus.) à affronter les pièges et à en sortir vivant.

Ce 2e tome est donc plus sombre que le premier, Oksa évolue dans un univers magique, et dangereux. Les rebondissements sont nombreux plongeant les héros et le lecteur dans des aventures plus extraordinaires les unes que les autres.

On démarre en trombe dès le premier chapitre avec Gus qui disparaît. Ce qui impliquera des aveux pas toujours évidents, (mes doutes concernant un des Sauves Qui Peut se verront confirmés).

Je ne recommande pas souvent un livre, car je sais très bien que ce n'est pas parce que moi, j'aime que tout le monde aime. Mais cependant, j'ai envie de titiller votre curiosité, en vous révélant que les Sauves Qui Peut ne rentreront pas tout vivants.

Ce livre, est encore plus réussi, que le précédent, on ressent plus ce monde magique mis en place par les auteures, il devient enfin réel. J'ai trouvé l'histoire beaucoup plus prenante que lors du premier tome. Et les créatures encore plus touchantes, et hilarantes, (je suis une fan inconditionnelle de l'Insuffisant), quant aux Foldingots dans ce tome, ils se révèlent extrêmement touchants.

Oksa elle-même a évolué, devenant plus mature et moins enfant, même si parfois ses réactions sont un peu décalées, n'oublions pas que c'est une adolescente. Avec tout ce que cela comporte.

De plus les auteures insistent moins sur son côté "jeune Gracieuse", mais plus sur son humanité, et c'est plus qu'appréciable.

 

 

En conclusion :

 


Une saga pleine de surprise avec un second tome de qualité qui me donne au vu de sa fin l'envie de lire la suite.

 

 

Morceaux choisis :

 

-qui est cette personne?
Planté au milieu de la pièce, l'insuffisant fixait Oksa d'un air perdu. Le Gétorix soupira en levant les yeux au ciel.
-Et cette boule de poil qui parle?
Hé, l'Insuffisant! brailla la boule de poil en question. Regarde-moi bien en face: je suis le Gé-to-rix.
-Gétorix? C'est charmant comme nom. On se connaît?
-Oui! Depuis quatre-vingts ans seulement!
-Ah! tout s'explique alors! lâcha l'insuffisant, soulagé.
Oksa éclata de rire, comme chaque fois que l'insuffisant ouvrait se large bouche édentée
-Il ne s'arrange pas... constata-t-elle en riant de plus belle devant l'air réjoui de la créature  molle du cerveau.
-Il ne s'arrangera jamais, vous voulez dire!

 

 

- Dix milles marches ? s'étonna l'Insuffisant. Je vais avoir les mollets bien musclés !
- Mais tu n'as pas de mollets, l'insuffisant ! s'exclaffa Oksa. et en plus Pierre te porte...
- Ah oui? Je me disais aussi...

 

- Tu veux parler de Gus , sursauta Oksa, le visage soudain éclairé, Tu l'as vu?
- Dire que je l'ai vu serai un peu abusif, répondit la créature. Disons plutôt que je l'ai senti. Surtout quand il s'est assis sur moi !

 

 

En un mot :



24/06/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres